Ligue des Droits de l'Homme
SECTION :
LILLE
Maison de la nature et de l'environnement 23 RUE GOSSELET
59000 LILLE,NORD PAS DE CALAIS,NORD,59
Tél. 03 20 52 12 02
Fax.

> ACTUALITES LOCALES

14/04/07
ALGERIE : RESISTANCE AU FANATISME

Deux sanglants attentats viennent de meurtrir l’Algérie. Ils s’ajoutent à ceux qui ont frappé le Maroc et qui font renaître l’angoisse d’une nouvelle flambée de terrorisme dans le Maghreb. La LDH dénonce ces actes criminels perpétrés au nom d’une idéologie lâche, sanguinaire et rétrograde qui s’attaque à la démocratie et aux droits de l’Homme en brisant aveuglément l’existence de personnes de toutes origines et de toutes confessions. Le but de ces criminels est d’instaurer une situation de peur pour ravaler les hommes et les femmes dans une vie détériorée et passive ne laissant aucune place à la citoyenneté, au progrès et à l’aspiration au bonheur vécue par tous les hommes sous tous les cieux du monde. Ces dérives en Algérie comme au Maroc trouvent leur terreau dans le désespoir des jeunes générations abandonnées par le pouvoir politique, victimes du chômage et de l’absence de perspectives sociales. Elles nous rappellent que des situations semblables existent dans notre pays et qu’elles avaient suscité la révolte des banlieues. Le premier objectifs de tous les gouvernements doit être d’assurer la cohésion sociale par l’égalité des droits. La Délégation Régionale de la LDH assure les familles maghrébines dans l’inquiétude de toute sa sympathie et de sa solidarité ainsi que de sa volonté de lutter contre toutes les formes de dogmatisme et d’exclusion. (Jeudi 12 avril) La teneure de ce communiqué a été donné lors de l’inauguration de l’exposition Algérie CONGRES NATIONAL
> Lire la suite

02/04/07
Après la profanation de tombes juives au cimetière de Lille Sud

La Ligue des Droits de l’Homme condamne avec la plus grande fermeté la profanation de 53 tombes dans le carré juif du cimetière de Lille Sud Cet acte haineux, lâche et imbécile ne peut que susciter une profonde répugnance Hier, à Saint-Denis, le Congrès National de la LDH acclamait Raymond Aubrac, et lui manifestait son admiration pour le combat mené avec son épouse Lucie Aubrac dans la résistance au nazisme, au racisme et à la dictature. Les faits de Lille Sud montrent que la bête immonde de l’antisémitisme est encore féconde et que la Résistance demeure un combat d’aujourd’hui et de tous les citoyens. La LDH assure la communauté juive de toute sa sympathie et de son soutien Les responsables de la LDH seront présents à ses côtés et au côtés de tous les démocrates pour exprimer la protestation de tous les honnêtes gens. La LDH invite toute la population lilloise à serrer les rangs contre ces actes de barbarie Gérard Minet Secrétaire Régional de la LDH
> Lire la suite

21/06/06
Enfants étrangers scolarisés en France

Communiqué: Le ministère de l’Intérieur vient de faire savoir son intention de permettre la poursuite des études en France de certaines catégories d’enfants scolarisés en France. Cette mesure concerne les enfants répondant à trois critères : - être né en France - avoir eu toute sa scolarité en France - ne pas parler la langue du pays d’origine Cet apparent recul du ministère est certes, la reconnaissance de l’important mouvement de mobilisation réussi par les associations et syndicats autour du Réseau Education sans frontières. Il ne vise cependant qu’à démobiliserl’opinion par un effet d’annonce et un double langage habituels chez Monsieur Sarkozy 1. Elle ne touche qu’environ 720 enfants alors que plus de 10 000 sont concernés 2. Les critères retenus sont inacceptables. Comment en effet pénaliser un enfant et sa famille sous prétexte qu’il parle la langue de son pays d’origine ? Comment accepter dans ce seul cas précis le critère discriminant de la naissance en France alors que depuis Charles Pasqua la droite refuse systématiquement de le prendre en compte pour les régularisations ? Comment accepter le critère de toute la scolarité en France qui ne tient pas compte de la diversité des parcours des migrants et qui créera nécessairement des inégalités au sein des familles ? 3. L’avenir des enfants ne répondant pas aux critères n’est absolument pris en compte. Tous les parents du monde savent que ce qu’il faut préparer, c’est l’avenir des enfants, la continuité des études, les conditions du travail scolaire. Tout cela est ignoré par les mesures du ministre de l’Intérieur. Le collectif contre l’immigration jetable, rassemblé autour du Réseau Education Sans frontières de la Région Nord-Pas de Calais estime ces mesures inadaptées à la situation et donc inacceptables. Il décide de poursuivre la mobilisation de l’opinion pour obtenir le droit aux études pour tous les enfants étrangers actuellement présents sur le territoire français. Pour le Collectif Gérard Minet Délégué Régional de la LDH
> Lire la suite

21/06/06
Appel aux personnalités pour parrainage de sans papiers

du collectif "unis contre l'immigration jetable" dont fait partie la LDH. Madame, Monsieur, Le Ministre SARKOZY développe depuis son arrivée au Ministère de l’Intérieur une politique « musclée » à l’égard des populations immigrées, se traduisant notamment par deux lois extrêmement répressives et contradictoires avec l’histoire et l’image humaniste de notre pays. Conformément à son habitude, par des effets d’annonce, le ministre veut donner le change sur son attitude xénophobe et démobiliser l’opinion. C’est notamment le cas ces derniers jours à propos des enfants étrangers scolarisés en France pour lesquels il propose de régler 720 cas alors que plus de 10 000 enfants sont concernés. Pour répondre aux situations dramatiques qui risquent de se poser à partir de la fin juin pour de nombreuses familles de sans papiers, les associations, partis et syndicats de la Région prennent l’initiative de lancer un mouvement de soutien : l’Appel du 59 contre les lois instaurant l’immigration jetable C’est dans cette optique que nous nous adressons à vous en sollicitant votre parrainage à cette initiative de mobilisation. Je vous prie de trouver ci-joint le document que nous vous demandons de signer . Une liste des premiers parrains sera communiquée lors d’une conférence de presse le 17 juin à Lille. L’objectif est de présenter à cette date une première liste de 59 personnalités du département. Le parrainage est un engagement sur les points suivants : - accepter que votre soutien soit rendu public - alerter les associations du collectif si vous avez connaissance de mesures d’expulsion ou de régularisation de familles parrainées - intervenir auprès des autorités préfectorales sous les formes qui vous paraîtront les plus appropriées (lettre, téléphone, mail, intervention orale etc…) Le collectif vous adressera des documents complémentaires mais vous demandent dès à présent de renvoyer le bulletin à la LDH, 23 rue Gosselet Lille ou de faire connaître votre accord par mail (minet.g@wanadoo.fr) ou par fax (0320 5123 84) J’espère votre soutien et vous en remercie par avance
> Lire la suite

03/06/06
EMBOITER LE PAS A SARKOZY, C’EST TUER L’ESPOIR DE CHANGEMENT

Communiqué de la Délégation Régionale de la LDH La délégation régionale Nord-Pas de Calais est effarée par les déclarations faites à Bondy (93) par Ségolène Royale préconisant pour lutter contre la délinquance des jeunes des mesures telles que - la mise sous tutelle des allocations familiales - la création d’internats relais dans les quartiers - l’encadrement militaire des jeunes - la création de tuteurs « sportifs » dans les collèges - la création de stages pour les parents etc… Toutes ces propositions sont reprises de Monsieur Sarkozy, légitiment ses discours et veulent donner l’illusion de la fermeté. Elles constituent un catalogue de mesures éculées, inefficaces et donc trompeuses rejetées par les éducateurs sociaux. Elles ne feront qu’enfoncer les jeunes et leurs familles dans les difficultés au lieu de les aider à s’en sortir par des mesures d’accompagnement, de soutien, d’éducation, de formation, de création d’emplois. Face au discours xénophobe et sécuritaire de l’extrême-droite et de l’UMP, la réponse n’est pas de lui emboiter le pas , c’est l’insurrection des consciences, c’est un projet fondé sur les valeurs progressistes de la Gauche : la solidarité, l’égalité des droits, la lutte contre les discriminations, l’intégration des jeunes et des étrangers dans la vie économique et sociale. Les citoyens ont droit à la sécurité mais comme l’indique l’article 2 de la Déclaration des Droits de l’Homme de 1789, ce droit doit s’intégrer dans un projet associant la Liberté et la Résistance à l’oppression.. Ségolène Royale prétend instaurer un « ordre juste ». Il ne paraît pas inutile de lui rappeler, comme à tous les candidats aux élections cette phrase d’Albert Camus dans « COMBAT » « Ce n’est pas l’ordre qui renforce la Justice, c’est la Justice qui donne sa certitude à l’ordre » La Délégation Régionale de la LDH demande aux citoyens et aux militants politiques de ne pas céder à l’illusion sécuritaire en se ralliant à des mesures qui se situent aux antipodes des conceptions humanistes qu’il est nécessaire de promouvoir pour vaincre une droite démagogique, inefficace et liberticide. Lille, le 1er juin 2006
> Lire la suite

09/05/06
CONTRE LE MUR EN PALESTINE

La LDH a présenté 3 équipes de coureurs le samedi 6 mai à l'opération "courir contre le mur" organisée par la MJC de Comines Belgique; L'objectif était que les équipes dépassent en km total la longueur du mur (actuellement de 765km). Objectif largement atteint puisque plus de 1650km ont été courus dans les rues de Comiones Belgique et France par les nombreux participants.
> Lire la suite

09/05/06
AVEC LES INDIENS MAPUCHES

Un des représentants des indiens mapuches a été accueilli par la LDH le vendredi 5 mai à la Maison de quartier de Vauban.
> Lire la suite

10/04/06
CONTRE LE CPE

Contre le CPE 10/04/2006 la section LDH de Lille soutient le mouvement "anti CPE". Elle est présente dans les manifestations jusqu'au retrait du CPE
> Lire la suite

18/01/06
Contre le décret considérant les chômeurs comme des fraudeurs

A Lille, la LDH s'est associée aux protestations de AC, du DAL et d'organisations syndicales(CGT spectacle. CGT chômeurs. ADEC, SUD ANPE et DDTE, SNUI ANPE), contre le décret du 22-12-05 qui autorise les fonctionnaires du ministère de l'emploi à se faire communiquer toute information concernant les déclarations fiscales des chômeurs. Ce décret est un pur effet d'annonce quui participe à la campagne de criminalisation des chômeurs.
> Lire la suite



> Liste des actualités
> Archives
Consultez les archives de nos actualités.

© Ligue des droits de l'Homme